jeudi 16 août 2018

« ParcourSup » à l’ICP… l’aventure !

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
secteur_sup_identifiant_site_grand_format

La mobilisation dite « facultative » mais vivement conseillée des enseignant•es permanents à la procédure « ParcourSup » concernant le classement des candidats qui souhaitent intégrer l’Institut Catholique de Paris (ICP) pose la question de la rémunération d’un travail supplémentaire non budgétisé.

Il s’agit de lire et d’évaluer des dossiers comportant en moyenne 6 pages avec les bulletins de notes et les appréciations des professeurs de 1ère et de terminale, auxquels s’ajoute la lettre de motivation du candidat.

Pour accomplir ce travail sérieusement, il faut consacrer, au moins, un quart-heure par dossier. Sachant que certains enseignant•es de l’ICP ont reçu en moyenne une centaine de dossiers à traiter, ils ont fait plus de 25 heures, au minimum, de travail supplémentaire équivalent à presque 1 semaine de travail administratif.

La question de la rémunération de ce travail a été posée au Conseil Rectoral de l’ICP. Voici la réponse obtenue : « ce travail ne sera pas rémunéré cette année. Par contre, si la procédure « ParcourSup » est reconduite en 2019, la rémunération de ce travail supplémentaire sera « envisagée » sans rétroactivité. »

Peut-on continuer longtemps à accepter un tel traitement ?

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA