vendredi 17 nov. 2017

Les différents acteurs de la formation professionnelle en Provence Alpes Côte d’Azur entrent en lutte contre la politique d’ESTROSI en région PACA

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
secteur_of_identifiant_site_grand_format

Une mobilisation devant le l’hôtel de région à Marseille s’est tenue le 12 octobre 2016

 

A l’appel du collectif Emploi-Formation du Comité régional CGT PACA, une mobilisation devant le l’hôtel de région à Marseille s’est tenue le  12 octobre 2016. Plusieurs centaines de personnels d’organismes de formation de la région, les organisation syndicales CGT, de l’AFPA, l’ACPM, l’ ADEF / CFBT, le Comité Régional CGT et l’UD CGT 13 étaient présentes afin de dénoncer les orientations politiques de la Région PACA en matière de formation professionnelle.

Une délégation a été reçue par le cabinet de Monsieur CHENEVARD (en charge de la formation  à la région PACA). La direction de la formation et  de l’apprentissage a réaffirmé auprès de la délégation qui a été reçue, que leurs choix de financement régionaux ne serviraient que les intérêts du patronat et l’employabilité immédiate, dont voici quelques orientations :

Formation seulement au service de l’emploi :
- 50 000 apprentis pour 2017 (soit le double par rapport à 2016)
- Réponse immédiate à la demande du patronat, peu importe les qualifications.
- Orientation, seulement vers les métiers en tension selon le patronat.
- Formation prioritaire de managers pour aider les PME/TPE dans leur politique de Ressource Humaine.
- Réorientation massive de la formation initiale. Désormais la négociation de la carte pédagogique ne se fera plus qu’entre la Région et le rectorat, quid des partenaires sociaux.
- Mise en place d’un dispositif d’observation et de mesure d’efficacité ; à moins de 70 % de réussite et retour à l’emploi : pas de financement.
- Une formation sanitaire et sociale sera mise en place dans le CPRDF, en prévision d’un afflux massif de personnes âgées qui viennent pour leur retraite en PACA.

La réduction de plusieurs millions d’Euros du budget du Conseil Régional (un budget en diminution de 22,3 millions d’euros (-­15% sur 2015), au détriment de la Formation Professionnelle des adultes va avoir des conséquences sur le financement des organismes de formation et risque d’entraîner des centaines de suppressions d’emplois dans le secteur, ainsi qu’une dégradation des conditions d’emploi et de travail des personnels. La CGT estime que des centaines emplois sont menacés sur la région et l’accès à la formation qualifiante de plus de 800 personnes semble d’ores et déjà compromis ceci sans compter la faillite de structures de formation et de l’impact en termes de places de formation pour les apprenants

Afin d’amplifier et d’élargir la mobilisation une réunion s’est tenue le JEUDI 20 OCTOBRE 2016 à la Bourse du Travail « Benoit FRACHON- MARSEILLE.

Différents acteurs de la formation étaient présents via les acteurs CGT : L’UD 13, l’ADEF/CFBT, l’AFPA, la mission locale, Educ-Action, Pôle-Emploi, le SNPEF-CGT, le Comité régional Région PACA, le comité des chômeurs des Bouches du Rhône.

Des échanges intéressants ont eu lieu entre les différents acteurs  de la formation professionnelle en PACA suite à l’arrivée d’Estrosi et sa majorité qui met en grande difficulté les organismes de formation avec des répercussions sur l’emploi et la qualité des formations.

Tous reconnaissent que la formation est un gage de développement économique et d’emploi de qualité et que la Région doit promouvoir et financer des formations qualifiantes, plus particulièrement de niveau V dans des métiers liés à des emplois pérennes qui correspondent  aux besoins économiques et sociaux de nos territoires.

Tous ont réaffirmé le choix de  voir se mettre en œuvre des formations qui ne se contentent pas en quelques heures ou quelques semaines, d’adapter salariés et demandeurs d’emploi à un poste de travail, mais qui permettent, par l’acquisition d’une qualification reconnue, de sécuriser son parcours professionnel et d’évoluer tout au long de la vie dans ou hors de la région.

Une nouvelle date de mobilisation a été fixée !

La lutte contre la casse de la  formation professionnelle en région PACA par  la bande à Estrosi continue !

 

 

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA