dimanche 23 juil. 2017

Vous en avez marre de ces grèves et de ces blocages, faîtes-le savoir ! Pétition à envoyer à votre employeur

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
code_du_travail_image_reduite

Aujourd’hui je travaille, je ne revendique rien.
Je demande à ne pas bénéficier des améliorations que les travailleurs et travailleuses en grève pourront obtenir, par exemple :

• je demande à travailler au moins jusqu’à 67 ans

• je veux pouvoir être licencié-e plus facilement, qu’il s’agisse d’une incapacité due à un accident du travail ou à une diminution des bénéfices de mon entreprise. Et que mon indemnité soit réduite en cas de licenciement, y compris en cas de licenciement abusif,

• je suis favorable à ce qu’il y ait un droit du travail par entreprise, et non plus les mêmes droits pour tous

• je veux que mes heures de travail durée et répartition, puissent être modifiées n’importe quand,

• je veux pouvoir travailler jusqu’à 60 heures par semaine, et même sans limite en cas de forfait jour

• je souhaite que mes heures supplémentaires soient moins bien rémunérées, et je suis d’accord
pour quelles me soient payées tous les 3 ans

• je suis d’accord pour que mes dates de congés puissent être modifiées moins d’une semaine avant
mon départ,

• je suis favorable à ce que les apprenti-e-s mineur-e-s travaillent jusqu’à 40 heures par semaine.

• Je souhaite que tous les conquis sociaux soient remis en cause tous les 5 ans

• je suis favorable à l’étouffement des services de l’inspection du travail

Merci de répondre favorablement à mes demandes.

En option, et pour préparer l’avenir avec modernité :
• je renonce à mes congés payés,

• je renonce à la sécurité sociale,

• je ne veux plus de salaire minimum,

• je suis favorable à l’interdiction des syndicats et du droit de grève

Signé
Nom :
Prénom :
Adresse mail

Questionnaire et dessin pris d’un tract du PCF.

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA