vendredi 21 juil. 2017

Pétition contre la réforme du code du travail à signer d’urgence sur http://loitravail.lol

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
signer une pétition

Parmi les éléments proposés dans le projet actuel

☞  En cas de licenciement illégal, l’indemnité prud’homale est plafonnée à 15 mois de salaire.

☞  Les 11 heures de repos obligatoire par tranche de 24 heures peuvent être fractionnées.

☞  Une entreprise peut, par accord, baisser les salaires et changer le temps de travail

☞  Les temps d’astreinte peuvent être décomptés des temps de repos

☞  Le dispositif « forfaits-jours », qui permet de ne pas décompter les heures de travail, est étendu

☞ Les apprentis mineurs pourront travailler 10 heures par jour et 40 heures par semaine

☞  Le plancher de 24 heures hebdomadaires pour un contrat à temps partiel n’est plus la règle dans la loi.

☞  Il suffit d’un accord d’entreprise pour que les heures supplémentaires soient 5 fois moins rémunérées.

☞  Une mesure peut-être imposée par référendum contre l’avis de 70% des syndicats.

☞  Une entreprise peut faire un plan social sans avoir de difficultés économiques.

☞  Après un accord d’entreprise, un-e salarié-e qui refuse un changement dans son contrat de travail peut être licencié.

☞  Par simple accord on peut passer de 10h à 12h de travail maximum par jour.

Salarié-e-s ou non : cette réforme nous concerne toutes et tous !

Interpellez la ministre du travail et demandez lui de renoncer à ce projet.Signez la pétition et RDV sur http://loitravail.lol

ADRESSÉE À
Ministre du travail Myriam El Khomri
Loi travail : non, merci !

3 commentaires

  1. vacherat daniel dit :

    inacceptable

    Répondre
  2. vacherat daniel dit :

    propositions inacceptables

    Répondre
  3. LOTH Denise dit :

    Je signe cette pétition, la Loi Travail ne créera pas d’emploi pour les jeunes. Encore moins pour les personnes en précarité.

    Répondre

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA