vendredi 21 juil. 2017

Un article suite à notre signature de l’accord sur la complémentaire santé

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
secteur_of_ccn

Tout d’abord, juste rappeler que la CGT n’est pas signataire de l’Ani 2013. L’Ani qui rend obligatoire la complémentaire santé en entreprise paraît séduisant. Mais derrière cette fausse bonne idée, c’est la poursuite du démantèlement de la protection sociale solidaire qui se joue. C’est acter le désengagement de la Sécurité sociale du financement des soins courants, ainsi relégués aux bons soins des mutuelles, des instituts de prévoyance et des assureurs.

De plus les désignations disparaissent au profit des recommandations. Beaux cadeaux aux assurances à but lucratif qui sont très présentes dans les accords d’entreprise, mais peu dans les accords de branches où on retrouve plutôt les mutuelles et les institutions de prévoyance grâce à la pression des syndicats

 Alors, pourquoi avons-nous signé l’accord pour les salariés des organismes de formation ?

 

Lire la suite

 

 

1 commentaire

  1. Goiffon dit :

    bonjour,
    je soumets à votre réflexion ce qui nous arrive: nous sommes 6 enseignantes spécialisées sous contrat simple exerçant dans un ITEP et un IME de l’Ain ,établissement de l’Entraide Universitaire. au 1er janvier l’établissement met officiellement en place la couverture santé obligatoire(elle existait déjà mais non à titre obligatoire et nous en profitions ) ,il vient d’être décidé par Entraide Universitaire de ne pas nous faire bénéficier de la participation patronale ,arguant que nous ne faisions pas partie du personnel !!! cela tombe du chapeau , ce couperet tombe ce jour ne nous laissant que très peu de temps pour nous retourner,nous trouvons cette situation injuste par rapport aux autres salariés car ,nous sommes salaries de l’Entraide pour toutes les heures supplémentaires, nous avons des contrats et des feuilles de salaires, de plus le montant de la complémentaire est doublé et nos 3 collègues suppléantes payées à 1000 euro ne peuvent pas se permettre une telle dépense, nous sommes en colère et feront tout ce qui est possible pour que cette injustice n’est pas lieu. Entraide Universitaire se veut une association sociale et humaine que de paroles en l’air!!! et quelle déception pour nous enseignantes sou s contrat simple de constater un tel mépris
    merci pour votre écoute et peu être pour votre aide
    cordialement
    C GOIFFON

    Répondre

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA