mercredi 26 juil. 2017

FESIC : Appel aux volontaires pour rejoindre le réseau FESIC ! Pas si simple …

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
secteur_sup_fesic

Enseignement supérieur privé : la FESIC veut s’agrandir …

Extrait article du 27/11/15 sur le site de L’Etudiant :

La Fesic, qui regroupe 25 établissements d’enseignement supérieur, souhaite ouvrir ses portes à de nouveaux membres et créer, autour du label EESPIG, un “troisième secteur” de l’ESR.

L’organisation, qui fédère actuellement 25 établissements (deux-tiers d’écoles d’ingénieurs et un tiers d’école de management) a décidé de revoir sa stratégie de développement, en modifiant son titre – « intérêt collectif » remplace désormais « ingénieurs et cadres » dans l’acronyme – et en ouvrant ses portes à de nouveaux membres.

« Il est encore trop tôt pour dévoiler des noms, concède le directeur de l’Iéseg, mais nous souhaitons élargir le profil de nos écoles. » Les portes s’ouvriront à une condition : être habilité à recevoir le label EESPIG (Établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général).

Lire l’article complet du 27/11/15 sur le site de L’Etudiant

Avis de la CGT :

Mais d’où pourront bien venir ces écoles ? Notamment du secteur EPHC (Enseignement privé hors contrat), où les établissements sont déjà couverts et de manière obligatoire (convention étendue) par la convention EPHC. Et quid des écoles consulaires qui passent sous le statut privé et notamment EESC ? Et quid des écoles UGEI-GP qui quittent la FESIC au 31/12/15 ? Et quid de l’UDESCA qui rêvait de s’associer avec la FESIC notamment dans son projet d’un enseignement catholique du primaire au supérieur Bac+5 ?

En somme quelle est la stratégie de la FESIC ? Après avoir réfléchi un temps (plus d’un an et demi) à rejoindre les établissements confessionnels (UDESCA notamment), la FESIC semble vouloir accueillir des établissements non confessionnels et laisser l’UDESCA seule … A suivre!

 

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA