dimanche 22 oct. 2017

ATTENTATS DE PARIS, INDIGNATION ET SOLIDARITE

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
attentats Paris dessin_jean_jullien_7392_north_584x0

La FERC CGT exprime sa compassion et sa solidarité à toutes les personnes qui sont touchées par les odieux attentats du 13 novembre, aux familles des victimes et à tous leurs proches. Ces prochains jours seront consacrés en France au deuil national. La FERC CGT prendra toute sa part dans ce deuil et appelle les personnels à participer aux initiatives qui seront organisées en ce sens.

En urgence, le gouvernement met en place des mesures pour assurer la sécurité des populations. Si celles‐ci sont nécessaires, la FERC CGT réaffirme que les réponses de fond et dans la durée ne sont pas à chercher dans la remise en cause des libertés publiques, individuelles et collectives. Il faut au contraire plus que jamais mettre au centre du débat public les questions économiques et sociales, celles du rôle de l’Etat et des services publics, celles des droits et libertés pour apporter des réponses de progrès qui n’émergeront pas d’une artificielle « Union Nationale ». Le débat démocratique doit permettre de s’opposer vigoureusement aux amalgames, aux réactions racistes, aux stigmatisations des musulman‐e‐s que ces actes visent à alimenter.

Ce sera notre rôle dès cette semaine, en tant que militantes et militants, comme personnels de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de la Formation. Les acteur‐trice‐s du monde de la Culture et de la Recherche ont également une importante contribution à apporter dans le combat pour le mieux vivre ensemble. Cet objectif nécessite la réaffirmation des valeurs d’une laïcité moderne indispensable pour combattre les obscurantismes.

Les auteurs de ces attentats se réclament de « Daech », organisation criminelle et totalitaire qui se revendique de la religion pour mieux mener sa guerre contre les peuples. Les inégalités extrêmes, l’absence de services publics de proximité, le sentiment d’abandon de nombreux concitoyen‐ne‐s sont un terreau dans lequel l’idéologie de Daech trouve un écho parmi des personnes qui se font embrigader dans une logique mortifère.

La CGT continuera donc plus que jamais à défendre au quotidien les valeurs de solidarité, de paix et de
fraternité. Elle appelle au soutien des peuples de Syrie, d’Irak, du Liban, de Palestine, de Turquie et du peuple kurde pour la défense de leurs libertés individuelles et collectives et des droits démocratiques.

Le mouvement syndical français et mondial doit s’unir dans cette période. Les messages de condamnation et de soutien arrivés de nombreux pays du monde montrent que c’est possible et indispensable.

Montreuil, le 17 novembre 2015

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA