vendredi 21 juil. 2017

SUP : Salariés des écoles d’ostéopathie, préservez vos droits !

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
secteur_sup_identifiant_site_grand_format

Salariés des écoles d’ostéopathie, préservez vos droits !

Suite à la réforme de l’ostéopathie et la publication de décrets en septembre 2014, les écoles devaient obtenir un nouvel agrément avant septembre 2015 pour que leurs étudiants puissent prétendre au titre d’ostéopathe après 5 ans d’étude et un minimum de 4.860 heures.

Les agréments ont été publiés en juillet dernier. Au total, 37 écoles avaient déposé un dossier, 23 ont obtenu l’agrément ; 14 écoles ont donc été « recalées ».

Plusieurs écoles parmi ces 14 cherchent depuis juillet à défendre leurs intérêts et mènent une série de recours devant la justice, d’autres continuent leur activité en prévoyant de renouveler leur demande d’agrément  pour la rentrée prochaine. Enfin certains dirigeants de groupe d’écoles peuvent faire le choix de fermer leur établissement pour renflouer les autres, c’est déjà le cas à Nantes avec un établissement d’ostéopathie en liquidation judiciaire depuis le 9 septembre !

Salariés de ces écoles, vous serez forcément impactés par ces décisions, alors contactez- nous !

Contactez-nous pour préserver vos droits en cas de licenciements économiques ou contraints suite à des révisions d’effectifs ou fermetures d’écoles.

Pascal Régnier – 06 77 13 38 80 – sn@snpefp-cgt.org

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA