mardi 22 août 2017

FORMA-DIS : Elections – Merci aux salariés qui nous font confiance !

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
secteur_ead_identifiant_site_grand_format

Trois syndicats au premier tour : la CGT conforte sa première place dans le groupe !

Merci à tous les salariés qui nous font confiance et ont voté pour nos candidats. Après le site de Valenciennes où la CGT est le seul syndicat représentatif avec une participation au premier tour exemplaire, c’était aujourd’hui le tour du site de Montrouge où ont eu lieu les élections(groupe FORMA-DIS).

Scénario : deux syndicats (CGT et CFTC) font campagne pendant 3 semaines avec des réunions d’information et arrivent à mobiliser les salariés. 5 jours avant la date limite de dépôt des listes, une liste CFDT surgit, comme nos camarades de la CFTC et nous mêmes avons l’habitude de le voir.

Retrouvez notre tract !

Résultat :

Une très forte mobilisation pour aller voter au premier tour : 188 votes valablement exprimés et à moins de 20 votes pour atteindre le quorum (plus de 50% des inscrits). Bravo à tous les salariés qui ont voté, et ce quelque soit le syndicat ou la liste pour laquelle ils se sont déplacés.

Liste Titulaires Suppléants TOTAL des voix
CGT 45 47 92
CFDT 56 43 99
CFTC 17 26 43

La CGT (92 voix) et la CFDT (99 voix) sont donc au coude à coude et la CFTC (43 voix) un peu derrière. La CGT conforte donc largement sa première place dans le groupe FORMA-DIS, puisque seul syndicat présent sur le site de Valenciennes.

Comme il n’y a pas eu le quorum (moins de 50% des salariés ont voté), aucun candidat n’a été élu.

Il faut noter néanmoins que si le quorum avait été atteint, la CFDT aurait eu 3 sièges titulaire et la CGT 2 sièges. On aurait donc eu à peu de voix près une majorité d’élus CFDT, conduits sur la liste dont certains membres dans le cercle proche de la direction … Il s’agit de savoir pour le second tour, si les salariés souhaitent donner la majorité des sièges à la CFDT … ou s’ils souhaitent, pour plus de sécurité, et pour être certains d’êtres écoutés, informés et consultés, de répartir les sièges d’une autre manière (3 sièges CGT et 2 sièges CFDT ; il suffirait pour ça que la CGT passe d’une seule voix devant la CFDT) ou bien encore (2 sièges CGT ; 2 sièges CFDT ; 1 siège CFTC).

La CGT majoritaire au CE, c’est l’assurance pour les salariés d’être informés et consultés sur tout ce qui touche à la vie de l’entreprise !

Votez CGT au deuxième tour !

 

La CGT : un syndicat capable d’accompagner les évolutions de l’entreprise mais qui n’en oublie pas pour autant le respect des salariés et de leurs droits

Si la CGT est largement implantée sur le site de Valenciennes avec des salariés qui votent massivement pour la CGT dès le premier tour (la CGT est le seul syndicat représenté sur le site), il n’en est pas de même en région parisienne et sur le site de Montrouge, où voter au premier tour est ressenti par les salariés comme un exercice à risque. En ce sens, la présence d’une liste CFDT  a été une très bonne chose, car cela a permis une bien meilleure participation au premier tour, le secret du vote existant toujours malgré tout.

Pourquoi les salariés de Montrouge font-ils confiance en nos candidats et en la CGT ? Parce que parmi nos candidats, notre tête de liste est toujours déléguée du personnel d’une des entités et a fait ses preuves. Parce que, la CGT est le premier syndicat (plus de 60%) dans la branche de l’enseignement à distance (on recense tous les votes CGT de toutes les entreprise du secteur). Peut-être aussi parce que la CGT est le seul syndicat présent sur le site de Valenciennes et que nos camarades élues et élus sur ce site ont fait aussi largement leurs preuves en mettant en avant les deux compétences de la CGT :

1/ savoir négocier avec la direction pour accompagner les évolutions nécessaires au développement des écoles tout en préservant les intérêts des salariés (période actuelle) ;

2/ tout en sachant mobiliser les salariés (droit de retrait des salariés notamment) quand les salariés sont abusés et que des formes de harcèlement généralisé ont cours dans l’entreprise (période passée depuis un moment mais qui a marqué les salariés toujours en poste).

Etre capable de s’opposer quand c’est nécessaire tout en sachant accompagner les évolutions nécessaires au développement de l’entreprise quand il le faut, une double compétence nécessitant militantisme, écoute et une bonne connaissance du droit du travail. C’est aussi pour ça que les salariés nous font confiance : un syndicat à la fois réformateur et dans la négociation mais certainement pas dans la complaisance avec la direction. Chacun, direction et syndicats et élus du personnel doivent agir avec professionnalisme, chacun dans leur domaine.

La CGT milite depuis toujours, notamment par son UGICT-CGT (Union générale des ingénieurs cadres et techniciens) pour que les cadres (ayant des salariés sous leur responsabilité ou étant dans le cercle proche de la direction) puissent exercer eux-aussi des missions de représentant du personnel en défendant les cadres et responsables qui veulent s’y impliquer. Maintenant, c’est un combat de tous les jours, et loin d’être gagné, tant nombre d’employeurs mènent la vie dure aux cadres et responsables qui souhaitent s’impliquer dans la représentation du personnel, sauf si bien sûr ces cadres « rentrent dans le rang » et au mieux mettent de côté leur activité de représentant du personnel.

Une seule parade pour éviter ces questionnements, votez encore plus massivement CGT au second tour !

Retrouvez notre tract !

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA