lundi 25 sept. 2017

UGICT-CGT : 17 juin – Les Ingénieurs, Cadres et Techniciens organisent leur Défense !

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
ugict_17juin

Voir le vidéo de l’évenement

 

UGICT-CGT (Union Générale des Ingénieurs, Cadres et Techniciens)

Pascal Régnier, secrétaire général du snpefp-cgt, sera présent sur le stand Stages (guide élaboré par la CGT et l’UNEF).

Retrouver l’article suivant sur le site UGICT

Le 17 juin prochain, la CGT et son UGICT  organisent un grand rassemblement d’ingénieurs, cadres et techniciens à la Défense. L’objectif? Casser l’isolement dont est trop souvent victime l’encadrement, permettre l’expression collective des attentes, montrer les combats et revendications convergentes.

 

La présentation en exclusivité des deux sondages réalisés par Viavoice pour l’Ugict- CGT sur les cadres et professions techniciennes sera l’occasion d’interpeller le patronat et le gouvernement sur la dégradation des conditions de travail des salariés qualifiés à responsabilité. Au lieu de tirer vers le bas les droits et qualifications avec une politique « low cost », la France, pour renouer avec le progrès, doit miser sur l’emploi qualifié. Les négociations AGIRC-ARRCO sont symboliques de cet enjeu. Ce rassemblement qui aura lieu quelques jours avant la cinquième séance de négociation sera l’occasion de démontrer l’attachement de l’encadrement au régime de retraite par répartition et d’amplifier la mobilisation autour des propositions portées par la CGT.

 

En organisant un événement ouvert dans un lieu symbolique du travail qualifié, l’objectif est de montrer une CGT tournée vers les salariés, utile, accessible et solidaire. La journée sera le point d’orgue du déploiement organisé par l’union départementale des Hauts-de- Seine et l’union locale de la Défense. Les 1 000 militants rassemblés pour l’occasion se tourneront vers les salariés du site, qui pourront bénéficier de conseils sur leurs droits et découvrir le caractère interprofessionnel de la CGT. Le moment de démontrer aux cadres qu’ils sont les bienvenus à la CGT où ils disposent d’une organisation spécifique, l’UGICT, pour faire entendre leurs revendications et leur permettre de se mobiliser en convergence avec l’ensemble des salariés. Le moment aussi d’ouvrir des espaces de débats permettant aux salariés d’exprimer leurs attentes vis-à-vis du syndicalisme en général et de la CGT en particulier.

 

Les jeunes diplômés seront à l’honneur, avec un happening sur les stages et un stand d’assistance juridique pour les stagiaires et les alternants organisé en partenariat avec l’UNEF, le syndicat étudiant.

 

La valorisation des luttes et de constructions syndicales permettra de démontrer l’utilité et l’efficacité du syndicalisme et de donner aux militants CGT des outils pour construire l’Ugict au plus près des salariés. Une journée festive et ludique pour montrer un syndicalisme qui sait ne pas se prendre au sérieux tout en étant efficace. Bouillonnement intellectuel, polémiques, confrontations : un syndicalisme qui prend à bras-le-corps les débats d’aujourd’hui et de demain et fait de l’innovation sociale son affaire sans la laisser au monde des affaires.

 

Le programme

 

9.30 – 10.00 Point presse :

• Inauguration du village

par Marie-José KOTLICKI, secrétaire générale de l’Ugict-CGT et Virginie GENSEL, secrétaire confédérale de la CGT.

• L’Ugict-CGT et l’UNEF épinglent le non-respect des droits des stagiaires

avec William MARTINET, président de l’UNEF.

- Présentation des résultats d’une enquête réalisée auprès des étudiants de Paris X –   Nanterre sur le respect de leurs droits pendant les stages.

- Présentation d’une liste noire des entreprises de La Défense qui ne respectent pas les droits des stagiaires.

 

10h00 – 10h30 Happening sur les stages – Stop au dumping social

10h00 – 11h30 Table ronde – Éthique professionnelle et liberté d’expression, un levier  pour reprendre le pouvoir face à la finance ?

Invités

Edwy PLENEL, journaliste à Mediapart

Stéphanie GIBAUD, lanceuse d’alerte d’UBS

Ida DE CHAVAGNAC, lanceuse d’alerte Crédit Agricole

Slavica UZELAC, membre du bureau exécutif d’Eurocadres

Jean-Noel SAUSSOL, cadre au ministère du Développement durable

Sophie BINET, secrétaire générale adjointe de l’Ugict-CGT

 

11.30 – 11.45 Présentation de deux sondages « Opinions et attentes des cadres et des professions techniciennes au travail » – Sondages réalisés par Viavoice pour l’Ugict-CGT, avril 2015.

11.45 – 12.00 Intervention – Marie-José KOTLICKI, secrétaire générale de l’Ugict-CGT

12.00 – 12.15 Intervention – Philippe MARTINEZ, secrétaire général de la CGT

12.15 – 14.00 Partageons nos succès-Témoignages de terrain : victoires et constructions syndicales.

Interventions de salarié-e-s de chez Sanofi, EDF, Printemps, Euronext, Renault, Nice Matin, L’Oréal, Altran,… ainsi que des témoignages d’intermittent-e-s du spectacle, cheminot-e-s, sage-femmes, infirmier-ère-s, etc.

14.00 – 15.30 Table ronde -Quelles alternatives au low cost et au dumping des droits et des qualifications ?

Invités

Boris KARTHAUS, IG Metall

Daniel SOMMER, PDG de Speed Rabit Pizza

Valérie GONCALVES, négociatrice CGT sur les forfait-jours dans la branche des industries électriques et gazières

Militant-e de l’Assistance Publique de Paris

William MARTINET, président de l’UNEF

Sylvianne LEJEUNE, secrétaire nationale de l’Ugict-CGT

 

15.30 – 16.00 Conclusions de la journée – Sophie BINET, secrétaire générale adjointe de l’Ugict-CGT

 

16.00 – 18.00 Concert de jazz

 

Lieu et accès

Parvis de la Défense, en face du centre commercial Les Quatres temps

Metro ligne 1, station La Défense – Grande Arche

RER ligne A, station La Défense – Grande Arche

Tramway T2, station La Défense – Grande Arche

SNCF lignes Paris-Saint-Lazare/ Saint-Nom-la-Bretèche ou Versailles / La Verrière

Voiture Boulevard circulaire de la Défense, sortie La Défense 4, parking centre

Bus 73, 141, 144, 159, 258, 275, 276, 278, 360, 174, 178

 

Contact et accréditation

Laura PELTIER

01 55 82 83 51 | 06 09 45 95 87

communication@ugict.cgt.fr

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA