vendredi 17 nov. 2017

FESIC/UGEI : L’UGEI-GP quitte la FESIC au 31 décembre 2015. Le SNPEFP-CGT accompagne les salariés

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
secteur_sup_identifiant_site_grand_format

Pierre et André, nos négociateurs à la CPN FESIC (commission paritaire nationale FESIC), ont participé à la CPN du 9 avril 2015. La CGT a posé la question concernant le départ de l’UGEI-GP (Union des grandes écoles indépendantes – groupement professionnel), ses motivations, ses modalités et les conséquences attendues pour les autres écoles de la FESIC.

Pour ce qui est du départ de l’UGEI-GP …

Brigitte ETEVE (collège employeur UGEI – GP) a confirmé le départ des écoles de l’UGEI-GP au 31/12/2015 (les courriers officiels devaient partir le 10 avril) pour rejoindre ipso facto la CCN EPHC (convention collective nationale de l’enseignement privé hors contrat) au 1er janvier 2016. Ses déclarations figureront dans le prochain compte-rendu de la CPN.

Brigitte ETEVE explique notamment ce départ par un souci de cohérence entre l’ensemble des écoles de l’UGEI (actuellement 1/3 à la CCN FESIC et 2/3 à la CCN EPHC) face aux différences grandissantes entre les deux conventions (prévention, complémentaire santé, …) qui s’appliquent aujourd’hui dans les écoles de l’UGEI. Selon elle le statut associatif des écoles n’est pas en cause (des écoles associatives UGEI sont déjà dans l’EPHC, et les habilitations ne seraient plus liées au statut associatif).

Concernant les modalités elle renvoie à la négociation d’accords au niveau des différentes écoles (pas de discussion prévue avec les syndicats au niveau de l’UGEI-GP).

Pour ce qui est du devenir des écoles FESIC, canal historique …

Quant aux conséquences pour les autres écoles de la FESIC, selon P. NEGRE « elles y réfléchissent » … La durabilité de la convention paraît donc comptée.

Le SNPEFP-CGT accompagne les salariés et les élus :

Le SNPEFP-CGT qui gère la totalité des conventions collectives de l’enseignement supérieur privé Bac+5 (EPHC, FESIC, UDESCA), va organiser une session de formation de ses responsables pour « accompagner » ce changement de convention collective. L’idée pour la CGT est que le changement se fasse en permettant aux salariés de gagner en avantages. Ensuite, le SNPEFP-CGT entamera une série de réunions dans les écoles concernées pour sensibiliser les salariés et les mobiliser.

La loi permet de conserver certains droits. Notamment, la CCN EPHC prévoit que l’application de la convention ne peut avoir pour objet de revoir à la baisse les droits des salariés. C’est bien, mais c’est pas tout. L’expérience nous a montré que dans certaines écoles où la convention a été appliquée, elle a eu pour objet de revoir à la baisse les droits des salariés. Pour faire respecter la loi il faut mobiliser les salariés, former les élus, et demander l’application de la loi en la matière.

Contactez-nous et nous répondons à vos questions, avec l’aide notamment de Christine, notre responsable juridique, et de Julien, notre responsable de l’enseignement supérieur. Sans oublier André et Pierre qui connaissent parfaitement la convention FESIC et Patricia et Pascal qui eux s’attèlent à la convention EPHC.

 

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA