dimanche 19 nov. 2017

AFTRAL (ex AFT-IFTIM) : La préparation du retour de la CGT et une nouvelle page se tourne …

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
La CGT dans les entreprises

Suite à l’action menée par l’ancien secrétaire général du SNPF qui avait incité plusieurs adhérents CGT, dont certains de l’AFT-IFTIM, à quitter la CGT, la situation avait été rendue complexe dans les entreprises où certains camarades exerçaient des responsabilités locales. Ce fut le cas notamment à l’ACPM (ancienne entreprise du secrétaire général du SNPF) où l’action du délégué syndical de l’époque (également secrétaire général du SNPF) avait permis à la CFDT de remporter les élections !

Depuis, notre ancien délégué syndical après ces quelques déboires avait dû laisser la main à une nouvelle équipe et qui a relevé le défi haut la main aux dernières élections : Lire l’article.

On a eu des résultats du même niveau à FORMABILIS (voir les résultats), ainsi qu’à LCF – La Compagnie de Formation (voir les résultats).

L’occasion de revenir sur les anciens responsables du SNPF :

Le secrétaire général est parti à la retraite et la trésorière de l’époque est depuis un moment passée à la CFDT … D’autres élus à la CEN (direction du syndicat) du SNPF sont passés à l’UNSA …, dont ceux de l’AFT-IFTIM … Tout ça, pour ça ! Un syndicat mort-né qui aura servi des intérêts assez opaques quand on voit le résultat aujourd’hui. La fin d’une époque et qui permet au SNPEFP-CGT de laisser cette période derrière lui en focalisant à nouveau sur le seul intérêt des salariés, comme il l’a fait dernièrement au sein de l’ACPM, ou à FORMABILIS et comme il le fera aux prochaines élections à AFTRAL.

Quelques articles mensongers et proches de la diffamation circulent sur un certain site, mais pour ceux que ça intéresse nous avons repris différents articles du site du SNPEFP-CGT qui montrent la réalité telle qu’elle est (http://www.efp-cgt.org/tag/aft-iftim-snpf/).

 

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA