mercredi 26 juil. 2017

NOVETUDE SANTE : Un Président ancien ministre pour son conseil scientifique …

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
secteur_sup_ephc

 

Mais pas de Président ostéopathe pour diriger ses écoles d’ostéopathie. Lobbying toujours…

 

Après le grand ménage dans ses écoles rachetées depuis fin 2009,

Après la mise à l’écart depuis 2 ans du Président Ostéopathe de ses écoles d’ostéopathie et fondateur du groupe COS,

Novetude Santé vient de se « séparer » définitivement de ce dernier, il n’y a donc plus d’ostéopathe « dirigeant » à la tête des écoles d’ostéopathie du groupe.

En revanche, à la veille de la sortie des décrets par le Ministère de la santé pour le renouvellement des agréments des écoles d’ostéopathie,

Alors que les critères d’agrément vont être renforcés,

Alors qu’il va être difficile pour les écoles d’obtenir le précieux sésame,

Novétude Santé fait alliance avec un politique, ancien ministre de la … santé, nommé Président de son conseil scientifique !

Monsieur Philippe Douste-Blazy aurait-il des problèmes de dos ?

Affaire à suivre !

 

5 commentaires

  1. Papy dit :

    Novétude est une blague.

    Les étudiants inscrits dans les écoles du groupe peuvent être inquiets… Tout comme les professeurs et collaborateurs.

    Répondre
  2. Marie dit :

    Au delà d’une blague Novétude n’est pas un centre de formation mais un centre de rentabilité pour actionnaires…alors !

    Que neni des pauvres étudiants, allez hôtels, campings, labos, restauration et santé, on veut de la RENTABILITE

    Comme l’indique « enfantsdestill » dans son article
    Nous sommes indignés, et après ? – Après le douste et le constat navrant de ce qui se dessine, sous l’ombre… http://www.enfantsdestill.com/article-nous-sommes-indignes-et-apres-123327864.html

    Etudiants et parents réagissez et…sauvez vous !!!
    On se demande même encore ce que font les quelques professeurs (heureusement très peu) dignes de ce nom qui sont encore là !

    Répondre
  3. gillou dit :

    Les étudiants ? Oh…les pauvres… non mais sans blagues ! Depuis Kouchner, tout le monde fait semblant, et eux en premier ! Aujourd’hui, on est sur du commerce, même avec la plus grosse mauvaise foi du monde on ne peut pas ne pas le savoir. Ca fait longtemps qu’on en parle du surnombre non ? Et ils continuent (ceux qui peuvent), à s’acheter ses formations « reconnues par l’état ». Alors, c’est une prise de risque consentie, voilà tout. Pour se prémunir contre les risques de non retour sur investissement il y a toujours une solution : celle de ne pas investir !
    Il y a des formations médicales universitaires dans toutes les grandes villes et, après, si on à réussit, on peut toujours s’offrir une formation d’ostéo si vraiment on a la passion.

    Répondre
  4. Calvet dit :

    Ca y est main mise sur la formation, 70% des agréments appartiennent à novetude !!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA