mardi 24 oct. 2017

SUP / NOVETUDE SANTE (ostéopathie) : vers la mise en place d’une UES !

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
secteur_sup_identifiant_site_grand_format

Suite aux actions menées par les salariés et la CGT notamment au sein des écoles COS, l’inspection du Travail a émis une lettre d’observation envoyée à notre syndicat (extraits de la lettre) :

 

 

* « … quatre écoles : Bordeaux, Gennevilliers, Saint-Herblain (NDLR : Nantes), Strasbourg forment le COS. … » ;  » … l’effectif salarié de ces quatre écoles est constitué d’une centaine de salariés … » (NDLR : donc plus de 50 salariés équivalent temps plein, permettant la mise en place d’un CE).

* Après avoir énoncé les critères prouvant l’existence d’une UES (unité économique et sociale), l’inspection termine par : « Les caractères de l’UES sont de fait réunis ».

* L’employeur s’est engagé à étudier la question de cette reconnaissance à l’automne après la rentrée scolaire.

Aujourd’hui mercredi 11 décembre 2013, soit 3 mois après la rentrée, rien n’est fait à notre connaissance. La CGT va demander au groupe NOVETUDE SANTE, copie inspection du Travail, la mise en place d’un accord collectif de travail pour délimiter le périmètre de l’UES et procéder aux élections professionnelles dans la foulée …

Note 1 : L’inspection ajoute que « … la question du périmètre de l’UES se pose également pour chaque branche d’activité formé par le regroupement des écoles en fonction de leur enseignement : diététique, médecine, ostéopathie, optique, paramédical. »

Note 2 : L’inspection précise que pour le GIE ( Still Dev ; le siège de NOVETUDE SANTE), NOVETUDE est obligée de procéder à la mise en place des élections des représentants du personnel au plus vite. NOVETUDE a là aussi précisé qu’ils feraient en automne … Toujours rien à l’horizon!

A suivre …

Vous êtes salarié dans une école du groupe NOVETUDE, vous pouvez nous joindre pour toute information.

2 commentaires

  1. Un salarié dépité dit :

    Le problème est que ce groupe Novetude ne respecte rien et surtout pas ses salariés alors l’UES il y a peu de chance qu’il le fasse….
    Il suffit de voir la fuite des salariés de ce groupe, c’est tellement difficile en interne que tout le monde s’en va…, bientôt il ne restera plus grand monde, que des petits nouveaux maléables et corvéables à souhait ! Le bonheur pour des investisseurs !!!!!

    Répondre
  2. Collectif Snpefp (Personnels de l'Enseignement et de la Formation Privés) dit :

    Bonjour. Lors des problèmes rencontrés à Novétude l’inspection du travail avait été saisie et avait relevé la possible existence d’une UES sur une partie des écoles. Nous sommes convaincus aussi de l’existence d’une UES. Soit l’UES est reconnue directement par NOVETUDE, soit c’est notre syndicat qui demande la reconnaissance de l’UES devant le tribunal. Nous prendrons soin de contacter NOVETUDE avant car l’intérêt de tous passe bien sûr par la négociation en amont de toute démarche.

    Répondre

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA