vendredi 17 nov. 2017

AFT-IFTIM (AFTRAL) : Le SNPEFP-CGT enlève le mandat de ses représentants syndicaux au sein de l’AFT-IFTIM suite à leur départ de la CGT

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
La CGT dans les entreprises

Lors du dernier congrès du SNPEFP-CGT, plusieurs camarades du secteur OF ont décidé de quitter le SNPEFP-CGT pour rejoindre le SNPF (syndicat non reconnu par la FERC, notre fédération, ni par la CGT, notre confédération). En agissant ainsi, ces camarades ont quitté la CGT et ne pouvaient donc plus représenter notre syndicat notamment au sein de l’AFT-IFTIM (décision de la CEN du SNPEFP-CGT (organe décisionnaire du syndicat)).

Parmi ces camarades ayant quitté la CGT, plusieurs étaient représentants syndicaux au sein de l’AFT-IFTIM. Notre syndicat a pris ses responsabilités en enlevant le mandat local de ces camarades. Le SNPEFP-CGT aura tout fait pour éviter cette situation lors du dernier congrès mais les camarades sortants n’ont pas souhaité revenir sur leur décision de quitter le syndicat, décision qu’ils avaient fait acter par un huissier commandé par leurs soins lors du dernier congrès … Les valeurs de la CGT et la défense des salariés doivent passer au dessus de toute autre considération.

Évidemment, cette situation va entraîner un déficit dans la défense des salariés de l’AFT-IFTIM, le temps que la CGT se reconstruise au sein du groupe. En effet, la CGT est le premier syndicat du secteur des organismes de formation en nombre d’adhérents et probablement aussi en terme de représentativité (élections professionnelles) dans les entreprises du secteur. La CGT saura relever ce défi.

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA