mercredi 23 août 2017

SNPEFP-CGT : Décision de relever les camarades quittant le SNPEFP, de leurs mandats donnés par le SNPEFP-CGT

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
logo_snpefp_nouveau_pour_articles_site

Avant l’ouverture des travaux du congrès du SNPEFP-CGT des 1er, 2 et 3 avril, des délégués représentant le secteur formation ont lu une déclaration annonçant la séparation et la dissolution du secteur formation et sa transformation en un syndicat autonome, avant de quitter la salle. Nous ne pouvons que regretter cette décision mais nous devons en tenir compte. Une résolution a alors été votée en fin de journée du 2 avril précisant relever les camarades quittant le SNPEFP de leurs mandats, donnés par le SNPEFP-CGT, auprès des différentes instances paritaires relevant du champ de la formation professionnelle. La résolution a été adoptée (14 POUR ; 2 ABSTENTIONS ; 0 CONTRE). [Voir document joint|/public/CONGRES_2010/10-04-02_Resolution_fin_de_congres_SNPEFP.pdf].

Pourquoi cette décision au niveau de la commission paritaire nationale des organismes de formation ?

La commission paritaire nationale des organismes de formation est composée d’un collège employeurs et d’un collège salariés. Pour le collège salariés, siègent uniquement les syndicats représentatifs au niveau national (CGT, CFTC, CFDT, CGC, FO). Pour la CGT, seul le syndicat SNPEFP-CGT est habilité à siéger de par son affiliation à la FERC-CGT. Les camarades ayant quitté le SNPEFP-CGT ont créé dans le même temps un nouveau syndicat, le SNPF, qui est autonome et non affilié à la CGT.

Il est donc normal que ces camarades, ayant quitté le SNPEFP-CGT pour constituer et rejoindre un autre syndicat (SNPF), ne puissent plus siéger et représenter le SNPEFP-CGT à la commission paritaire nationale des organismes de formation.

Pourquoi cette décision au niveau de l’entreprise des camarades concernés ?

De la même manière, et conformément à ce qui avait été évoqué lors de la CEN (commission exécutive nationale) du 3 avril 2010, les camarades désignés délégués syndicaux par le SNPEFP-CGT ne peuvent conserver leur mandat dès lors qu’ils ont quitté le SNPEFP-CGT pour un autre syndicat, le SNPF, syndicat autonome.
Il nous est apparu néanmoins, que tous les camarades du secteur Formation n’avaient peut-être pas saisi les conséquences d’un départ du SNPEFP-CGT vers un nouveau syndicat autonome, le SNPF. Les trois secteurs étant indépendants, la CEN du secteur Formation du SNPEFP-CGT en concertation avec le secrétaire général, a décidé de démandater dans un premier temps uniquement les camarades, anciens responsables, qui avaient forcément saisi les tenants et aboutissants de leur décision de quitter le SNPEFP-CGT. Pour les autres camarades, ceux-ci seront contactés dans les prochains jours pour faire le point sur ce qu’ils souhaitent : rester au SNPEFP-CGT ou partir vers le SNPF.

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA