mercredi 26 juil. 2017

Grille des salaires FESIC : beaucoup trop de retard sur l’INSEE !!

FacebookViadeoLinkedInGoogle+TwitterPartager
secteur_sup_fesic

Depuis 1999, la grille des salaires de la FESIC, fixant pour chaque catégorie-échelon le salaire annuel brut minimum, présente pour bon nombre d’échelons un retard de plus de 10% par rapport à l’évolution de l’indice INSEE.

Pourtant, l’exonération de la taxe sur les salaires, effective depuis le 1er septembre 2007, était l’occasion pour les écoles de la FESIC de fortement réévaluer ces minima afin de diminuer cet écart mis en évidence sur le tableau ci-dessous : Cela d’autant plus que,

 

outre cette exonération récente, le rapport de la COMMISSION DES FINANCES, DE L’ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET DU PLAN sur le projet de loi de finances pour 2009 (page 16) nous apprend que > « Pour l’ensemble des 55 associations ou fondations, le montant total des crédits s’élevait à 59,38 millions d’euros en 2008 (dont 4 millions d’euros ajoutés par amendements parlementaires), soit une augmentation de 5,12 % par rapport à l’exercice 2007. Par ailleurs, les établissements d’enseignement supérieur privés ont bénéficié en 2008 d’une exonération de la taxe sur les salaires (14 millions d’euros). Pour 2009, 61,8 millions d’euros sont inscrits pour l’enseignement privé, soit 2,5 millions d’euros de plus que l’an dernier. » +5,12% en 2008, +4,1% prévus en 2009, alors que les salaires de la grille ne progressent que de 1%.

Laisser un commentaire

Toute communication doit se faire dans le respect des personnes et conformément aux lois relatives à la presse (non diffamation, …) - Loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse, articles 29 à 35. Le modérateur pourra supprimer toute communication contraire à ces principes.

*

Réalisation Agence Web MEVIA